La monnaie d'échange dans les S.E.L.

 

Copié collé du guide "SEL mode d'emploi", page 21, sur la monnaie d'échange dans les SEL :

 

"Il ne faut pas assimiler les grains à la monnaie (euros) : la valeur, c’est le service rendu et la relation créée.

Une autre référence possible est le temps : de nombreux SEL estiment qu’une heure de travail vaut toujours une heure de travail ; l’unité d’échange est assimilable à l’heure ou la minute. Une unité = une minute. 


Cela présente l’avantage de supprimer les hiérarchies dans les compétences.

De plus, la référence est stable: la minute ne risque pas de subir l’inflation, contrairement aux monnaies officielles.

En revanche, pourquoi le même nombre de grains par heure pour une personne débutante et une expérimentée ? Pour un travail cool et un travail fatigant ? Et comment évaluer en minutes ma guitare d’occasion ? Rappelons que dans un SEL, la base de l’échange s’effectue à partir d’un accord de gré à gré (un accord mutuel entre les deux partenaires). Il est donc souhaitable que l’association propose des accords types choisis démocratiquement mais laisse liberté aux adhérents de définir la valeur de leurs échanges.

Cette liberté peut induire la pratique du don, considéré alors comme un mode d’échange  plus fraternel mais qui, en supprimant la mémoire d’échange, n’est plus un échange SEL. Il faut éviter que le SEL ne devienne un Système d’ Enfermement Local."